Historique de votre chateau en Perigord

Bâti au début du 14ème siècle afin de protéger la frontière de la Guyenne Anglaise des incursions provenant du Royaume de France, le château de Monsac fut comme tant d'autres le témoin actif d'une histoire riche en batailles.

reconstitutionXVsiecle2.jpg reconstitutionXVsiecle1.jpg
Reconstitutions du 15ème siècle

Détruit lors de la guerre de cent ans, par Derby le chef des armées anglaises, il appartint un temps à Dunois, le Bâtard d'Orléans, compagnon d'armes de Jeanne D'Arc. La paix revenue en cette fin de 15ème siècle, permit sa restauration et son embellissement : fenêtres sculptées à meneaux, porte décorée, gargouilles, cheminées monumentales et surtout création d'un escalier en colimaçon avec un axe torsadé...

Le château est alors à l'apogée de sa renommée mais aussi de ses structures défensives : 7 tours reliées par un mur d'enceinte le protègent, un pont dormant à double arche franchit les douves. Toutefois sa position dans la vallée ne permet plus une défense efficace du fait des nouvelles armes qui remplacent de manière définitive la Chevalerie d'antan.

Claude Marin, seigneur de Monsac et de la Vigerie, amènera plusieurs fois son seigneur et ami, Henri de Navarre et comte de Périgord,  à venir chasser toute sorte de gibier en ces lieux... 

Mais les guerres de religions furent fatales à ce château : pris d'assaut, pillé et brûlé, il faudra de longues années aux familles qui prendront la relève pour redonner un aspect seigneurial au domaine.

Le dernier Seigneur du lieu, le Marquis Malet de Lagarde, futur Pair du Royaume, quitte la France pendant la période révolutionnaire pour rejoindre le Frère du Roi. La riposte des Conventionnels est sans appel : démantèlement du château, pillage à nouveau, puis vente comme bien national.

1900.jpg peinture.jpg
Le château en 1900 Peinture contemporaine

Devenu le centre d'un vaste domaine agricole, il sera progressivement dépouillé de ses défenses et de ses ornements et tombera bien vite dans l'oubli.

N'hésitez pas à nous contacter : contact@chateau-en-perigord. com

Site réalisé par